Vos p’tits témoignages

« J’ai consulté Madame PONSAR, hypnothérapeute, pour un problème que je rencontre souvent : je fais des malaises au cours de consultations médicales (surtout chez le phlébologue, qui ne peut effectuer les examens nécessaires, pourtant indolores) jusqu’au bout, ou dans des circonstances où on évoque avec détails des questions médicales.

Après deux séances, la consultation chez le phlébologue il y a 10 jours s’est passée sans difficultés…l’examen a pu être pratiqué jusqu’au bout et j’ai pu écouter sereinement les explications du spécialiste.

Je ne connaissais l’hypnose que par ce qu’on voit à la télévision et ça me faisait un peu peur. Quand on m’a dit que je pourrais essayer cette technique, qu’elle avait fait ses preuves sur bon nombre de personnes pour des problèmes un peu similaires, je n’ai pas hésité, car je voulais tester quelque chose pour que ces malaises à répétition s’arrêtent (ou tout au moins ne soient pas systématiques : cela me pourrissaient la vie avec cette peur que cela recommence. Ce n’est peut être pas gagné complètement, mais avec Mme Ponsar, qui a su écouter et cerner mes problèmes et me donner des clés pour m’aider à en sortir, j’ai repris confiance et je peux affirmer qu’un hypnothérapeute peut aider les personnes souffrant de problèmes ressemblant aux miens. Je lui suis très reconnaissante. »

Denise

« La première fois que je me suis confiée à Sandrine, j’ai tout de suite senti un réel intérêt pour ce que je lui racontais, une véritable écoute et une grande empathie.
Et toutes ces qualités se sont révélées présentes à chaque écoute.
Sandrine est une chercheuse. Elle vous accompagne dans votre cheminement de pensée afin que les réponses viennent de vous. Et c’est là, selon moi que le travail opère. Et dans cette quête de soi, elle est un appui solide.
Sandrine est également quelqu’un de positif, une personne douce et très fine dans son analyse des choses. Pour moi et certainement pour bien d’autres personnes encore, Sandrine est une coach, une accompagnatrice de grande qualité. »

Témoignage - Ma P'tite Lumière

Julie C »

Ma P’tite Lumière’, ‘Ma P’tite Lumière’ ??
Tu te demandes bien ce que ça peut être ? Bah moi j’suis pas une lumière mais j’peux te dire précisément ce qu’est ‘Ma P’tite,Lumière’.
Bah c’est quand t’es dans le brouillard, tu sais quand t’as tellement de trucs dans ta tête que t’y vois plus très clair ou encore quand t’es tellement fatiguée que tout deviens gris, qu’il n’y a plus un pet de rose dans ta tête, que tu sais que tu dois faire le ménage mais tu sais même pas par où commencer tellement c’est le bazar la-haut… Tu vois ?
Bref t’en es là, t’es dans le down, t’as besoin d’un remontant d’un truc qui t’aiderait à y voir plus clair, mais tu le sais aussi bien que moi tu peux pas choisir l’alcool…
Bah moi je l’ai la solution, le truc qui te ferait te sentir mieux : une écoute!!…enfin pas une écoute, THE écoute, celle qui prend tout le temps qu’il faut, celle qui écoute le moindre mot, celle qui écoute même les silences. Elle écoute, elle observe, mais à aucun moment tu te sens jugée, c’est tout doux de lui parler et déjà tu commences à te sentir un peu mieux. Elle te laisse parler, puis parler et encore parler. Et quand t’as fini attention elle te dit pas ce que tu as envie d’entendre, pas du tout, ce serait trop fastoche, trop fass comme disent les jeunes. Non là elle active son super pouvoir : sa petite lumière !!! Et avec sa petite lumière bah elle t’accompagne dans ton questionnement dans ton cheminement… Elle te montre le chemin quoi ! Elle ne te donne pas ses réponses, elle t’aide à aller chercher les tiennes! Bah oui c’est la ou elle est forte ‘Ma P’tite Lumière’ : elle sait que les ressources tu les as en toi mais comme t’es lost de chez lost tu sais plus où aller les chercher alors elle cherche avec toi. C’est un travail d’équipe tout ça ! Et ça fonctionne !!
T’as compris maintenant ?
C’est ça ‘Ma P’tite Lumière’. »

Témoignage - Ma P'tite Lumière

Stéphanie N

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire. C’est parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles.

Sénèque